Les Seigneurs Marchands Index du Forum Les Seigneurs Marchands
Synorée
 
Les Seigneurs Marchands Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un jour de pluie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Seigneurs Marchands Index du Forum -> Archives -> Archives d'une Ancienne guilde -> Rôle-Play -> [RP] Histoires Personnelles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nomax
Marchands de Savoir

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2010
Messages: 219
Royaume: Christallius
Guilde: Les Seigneurs Marchands
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mar 13 Juil - 19:29 (2010)    Sujet du message: Un jour de pluie Répondre en citant

Messire Nomax chevauchait avec sa garde personnelle, de braves chevaucheurs ardent entourant des lanceurs de mana. Les soldats brulaient d'impatience et d'excitation. Nomax quant à lui restait imperturbable. Beaucoup parmis les anciens se demandaient pourquoi leur chef, qui occupait sa place depuis si peu de temps et s'était évertué à former des alliances avec les autres peuples, avait refusé cette proposition. Ne répétait-il pas que les solaris devaient se développer? Certes, il avait déjà fait beaucoup pour eux mais Sire Lorwin avait une réputation bien fondée qui avait atteint les oreilles des solaris les plus isolés. Son intendant, rougissant en posant la question qui bordait les lèvres de chacun lui demanda :
- Pourquoi Messire? La guilde des Anhk'lara! Cela est un honneur! Jamais nous n'aurions espérer pouvoir intégrer et approcher de tels seigneurs! Ne nous pouvons nous permettre de les avoir pour ennemis.
- Ne t'inquiètes donc pas Basteth, lui répondit calmement Nomax, ils ne seront pas nos ennemis. J'ai de grands projets pour notre peuple et les plus grands seigneurs nous cotoyeront. Ce n'était ni le bon moment ni la bonne guilde. Aie confiance!
Confiance. Les solaris avait déjà confiance en lui, Nomax leur avait donné suffisament de raison, cela leur avait été très profitable alors pourquoi douter maintenant?

Nomax et sa garde gravissaient une petite colline. Par delà surgissaient d'énormes nuages noires. Les soldats levèrent la tête et le grondement de l'orage fit disparaître leur sourire. Les chevaux commençaient à fatiguer et les solaris eux l'étaient déjà depuis plusieurs lieues. Leur dernière pause remontait à la fin de matinée et le jour se terminait. Messire Nomax ne montrait aucun signe de fatigue. Les soldats les plus proche de lui aperçurent un sourire mystérieux sur ses lèvres, alors personne ne pipa mot et chacun continua.

L'orage tonna de nouveau. Les premières gouttes tombèrent et en très peu de temps la pluie se transforma en cascade. Dans d'autres conditions, certains solaris auraient reconnu sans difficultés l'endroit où ils se trouvaient mais pas ce jour là.  Les soldats ralentissaient. Messire Nomax se retrouva devant sa garde et continua à avancer. Les solaris se pressèrent pour suivre leur seigneur.
Encore une colline, les chevaux hénirent, les lanceurs de mana pestaient contre leur arc et glissaient. La terre devanait de la boue. Messire nomax qui avait une légère avance s'arrêta pour se retourner. Son visage n'était pas visible sous sa capuche et d'ailleurs il faisait trop sombre pour distinguer à plus de trente pas devant soi.

- Il sourit! s'exclama le chevaucheur ardent le plus avancé.
- Je ne vois pas pourquoi, maugréa un autre, depuis quand les solaris aiment-ils la pluie?

Lorsque la garde se trouva au sommet de la colline. Nomax s'adressa à eux :
- Vous avez longtemps marché et chevauché. Vos efforts vous ont porté jusqu'ici. Je suis sûr que nos hôtes seront accueillants. Dans peu de temps, vous dînerez un repas chaud et d'agréables couchettes vous attendront pendant que vos montures prendront elles aussi du repos.

Les solaris tournèrent la tête. Arrivé? Et où? Au milieu de nulle part? Si c'était une blague, elle n'était pas drôle, ils feraient mieux de trouver un refuge.
Un éclair zébra le ciel.
- OH! s'écrièrent plusieurs d'entre eux surpris.
- Que se passe-t-il? S'inquiéta un lanceur de mana brandissant son arc et cherchant une flèche dans son carquois.
- Là bas, cria un chevaucheur ardent dont le large sourire avait réduit les yeux à de simples fentes horizontales.

Tous regardèrent dans la même direction. Un nouvel éclair, magnifique puissance illuminatrice zébra le ciel durant deux brèves secondes laissant tout à chacun la possibilités de voir la grande citadelle avec ses drapeaux flottants fièrement du haut de chacune de ses tours.
Messire Nomax et sa garde étaient arrivés aux portes de la guilde "Le Soulèvement des Révolutionnaires" .
_________________
Personne ne peut prospérer en vivant en autarcie.
Que voulez-vous ? Je suis marchand.

Merci Draco pour cette signature
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Juil - 19:29 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Seigneurs Marchands Index du Forum -> Archives -> Archives d'une Ancienne guilde -> Rôle-Play -> [RP] Histoires Personnelles Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.